Investir selon votre âge

User Written by Marc Joly on August 06, 2014.

Investir selon votre âge

Quelque soit votre âge, que vous soyez un jeune actif fraichement sorti d’école, ou un vieux singe à qui l’on n’apprend plus à faire les grimaces, s’il y a bien une chose que vous devriez faire c’est bien d’investir dans votre retraite. Au risque de paraître redondant, les avantages d’un régime de retraite d’Etat ne suffiront pas pour vous accompagner jusqu’au crépuscule de vos jours. Il vous faut donc vous protéger vous-même.

Un compte d’investissement équilibré doit être basé sur votre situation et votre tolérance au risque, mais surtout en fonction de votre âge. L’allocation de vos ressources, c’est à dire la manière dont votre investissement est diversifié entre actions, bonds et trésorerie, changera au fil de votre existence.

Vous trouverez ci-dessous un guide pratique pour investir suivant votre âge :

La vingtaine et le début de la trentaine

La jeunesse vous permet de prendre le chemin d’un portefeuille plus risqué et d’investir une plus grande proportion de votre épargne en actions. Si vous êtes prêts à accepter de plus amples fluctuations des valeurs, cela peut conduire à de plus grands rendements. Si votre risque n’est pas récompensé, vous avez le temps de modifier l’allocation de votre portefeuille et couvrir vos pertes. Vous avez également tout le temps de modifier votre style de vie ou d’augmenter votre part d’épargne.

Ce qui nous amène à notre second point : habituez-vous à épargner lorsque vous êtes encore jeune. Les intérêts composés sont vos meilleurs alliés pendant votre jeunesse, transformant les plus modestes économies en somme non négligeable pour votre départ à la retraite. Gardez une portion de votre épargne, un fond d’urgence qui sera facilement accessible pour vous prémunir des périodes difficiles ou d’imprévus financiers.

Fin de la trentaine et quarantaine

C’est généralement à cette période que l’on atteint le niveau maximum de revenu potentiel. Vous êtes plus à même de comprendre comment votre carrière évoluera et quelles seront les rémunérations qui en découleront. La réalité de la retraite commencera sûrement à vous sauter aux yeux et vous aurez une meilleure appréciation de vos objectifs une fois sortis de la vie active, et donc combien il vous faudra épargner pour les atteindre.

À ce stade, vous devriez réduire la part d’argent que vous allouez à des placements à risque et transférer vos investissements sur des placements ayant un minimum de risque tels que les obligations. Vous pouvez maintenir une part des fonds investis sur les actions côtés en bourse, une éventuelle perte pourra être compensée par le nombre confortable d’années qu’il vous reste en augmentant votre taux d’épargne ou en réajustant vos objectifs de retraite en repoussant votre départ de la vie active ou en réduisant votre pension.
Alors que la valeur de votre investissement augmente, les problématiques fiscales joueront un rôle plus important dans l’allocation et la gestion de votre portefeuille. Les investisseurs dans la force de l’âge doivent impérativement s’assurer de l’optimisation fiscale de leurs investissements en restant dans le cadre législatif en vigueur. Un consultant financier saura vous conseiller.

La cinquantaine et plus loin

Votre tolérance au risque est plus réduite une fois que franchissez la cinquantaine. Vous ne pouvez plus vous permettre de prendre de risques importants sur vos investissements puisque vous disposez de moins d’années pour compenser vos pertes par la suite. Jouer à la roulette avec votre pension de retraite est une très mauvaise idée et l’allocation de votre portefeuille doit principalement se destiner à des placements au risque minimum, peu d’actions et plus d’obligations. Vous voudriez également envisager les actions garantissant des dividendes pour recevoir un revenu.

En avançant avec l’âge, l’investissement immobilier peut devenir une composante importante de votre plan d’investissement et votre portefeuille doit commencer à tenir compte de la manière dont vos enfants et petits-enfants hériteront de votre capital.

À ce stade de votre vie, vous devriez passer en revue les revenus éventuels d’un régime de retraite national et comment ceux-ci s’intègrent dans votre plan de dépenses. Tout imprévu nécessitera d’être paré par les retours de vos investissements, rentes ou liquidation d’une partie de votre capital.

Quelque soit votre âge, votre consultant financier trouvera un plan d’investissement nécessaire à la planification d’une retraite confortable et à la maximisation de vos investissements.

Prenez contact dès aujourd’hui avec un consultant d’Infinity.

Marc Joly

Marc Joly

Posted on August 06, 2014 in French language posts.